Développement des Entreprises Françaises à l'International

Nestor Nestor Diculescu Kingston Petersen

Cabinet d'avocats

Cabinet d'avocats en Roumanie
Prestations:
  • Droit des affaires internationales / Roumanie
  • Propriété intellectuelle / Roumanie
Adresse: 1A Bucuresti-Ploiesti Blvd., Bucharest Business Park, Entrance A, Et.4, 013 681
Bucarest, Roumanie
   Tél: (40) 21 201 12 00
Pays Couverts: Roumanie    Fax: (40) 21 201 12 10
Description détaillée:

Nestor Nestor Diculescu Kingston Petersen (NNDKP) est promoteur du droit d’affaires en Roumanie et, dans ses 22 ans d’existence, il est devenu un des plus importants et respectés cabinets d’avocats d’affaires de Roumanie, offrant des services juridiques complets et intégrés aux sociétés locales et internationales, par l’intermédiaire de ses bureaux situés à Bucarest, Timişoara, Cluj-Napoca, Braşov et Craiova.
Au cours des années, le cabinet a marqué le milieu des affaires surtout par son implication dans les projets les plus importants qui ont été développés dans la période de transition à l’économie de marché. Durant cette période, la qualité des services juridiques, l’expertise accumulée, le modèle de développement et d’évolution adopté, les tendances qu’il a imposées à un marché en développement continu ont fait de lui un repère pour l’ensemble de la classe des avocats.
Le cabinet a maintenu l’excellence de ses services juridiques qui lui a été reconnue à maintes reprises : NNDKP est demeuré le cabinet d’avocats d’affaires de Roumanie le mieux classé par Chambers Global, Chambers Europe, The European Legal 500 et IFLR 1000, des publications juridiques globalement appréciées pour l’objectivité et la qualité des recherches.

Nombre d'employés: 51-250
Pays d'implantation: Roumanie
Langues parlées: en Anglais , fr Français , ro Roumain
Membre de: SEE Legal, International Attorney Club, AmCham, World Services Group, Lex Mundi, Foreign Investors Council
Site web:
contact Contact
loading

Votre interlocuteur

quote « Du point de vue international, NNDKP est le meilleur. » (Chambers Europe, édition de 2012) quote